Réflexion sur le catholicisme partie 3

Publié le par Le théologien

LE XXème SIECLE.

Poursuivons notre étude sur l'histoire du catholicisme et faisons un saut au XXème siècle.
 
                                                    
-=   1 5 4 5   =-

                                                                     /       \                  

                                                                   /           \         

                                             ------------------       -------------------         

                                          Protestantisme             Catholicisme          

                                           --------------------       ------------------          

                                               /                       \            

                                            /                            \

                                  -----------------             -----------------

                                  LUTHERIENS                      REFORMES
                                   ----------------             -----------------

                                    Melanchthon                     Calvin

 

1) C'est une période de durcissement.

 

Du coté catholique, jusqu'au XIXème Siècle, nous sommes confronté à une interrogation de part et d'autre.

Cette période est caractérisée par une incapacité de plus en plus grande à entrer en contact et à dialoguer avec la modernité. Les nouvelles sciences, la révolution, l'époque des lumières, l'esprit critique, la démocratie etc... Tout cela est refusé par le catholicisme de l'époque. Cette hostilité provoque une réaction. L'Eglise est alors dénoncée pour ses intolérances passées. Elle est critiquée pour son influence et ses pouvoirs sur la société. Elle est aussi attaquée dans sa foi par le rationalisme. Certaines publications témoignent de ce conflit :

# 1864  Le Syllabus. Il s'agit de 80 propositions dans lesquelles Pie IX dénonce les erreurs du monde moderne. Dans ce syllabus, il estime que l'Eglise ne peut se concilier avec ce monde.

 

# 1869 Concile Vatican I. Nouveau dogme de l'infaillibilité Papale (précisé en 1907).

 

# 1907 Pie X condamne le modernisme :

-          Lamentabili

-          Pascendi 

 

# 1910 On impose un vœu d'anti-modernisme au clergé. Cela continuera jusque sous Pie XII. Il est impossible d'être Catholique et moderne en même temps. (Et cela jusqu'au XXème siècle).

  

2) Le Catholicisme épouse la modernité.

C'est une seconde étape du développement. La position officielle de l'Eglise ne reflète pas la position des Catholiques. Nous sommes en présence de personnes clefs du développement de la piété chrétienne dans son rapport avec la modernité :

·         John Newman (Ancien anglican)

·         Henri Lacordère

·         Albert De Mum

·         Maurice Blondel.

C'est un courant qui épouse la modernité. Les catholiques se sentent profondément en accord avec le courant de leur époque et militaient en faveur des libertés démocratiques. Ils portaient une attention particulière au monde ouvrier et avaient un contact délibéré avec l'incroyant. Plusieurs particularités sont à présenter, ici :

-          Lecture de la Bible,

-          Renouveau liturgique,

-          Engagement politique et social.

  

3) Vatican II.

Avec ce nouveau concile, l'Eglise se remet à jour. C'est la victoire du courant moderniste. L'intégrisme actuel peut-être compris comme un vestige du refus du modernisme du siècle dernier. Le personnage clé de Vatican II est le Pape Jean XXIII. Il a rendu un grand service aux progressistes en leur donnant la parole. Il introduit une distinction fondamentale (discours d'ouverture).- "La substance de la doctrine ancienne est une chose, la façon dont elle est présentée en est une autre". C'est en fait la différence entre le fond et la forme. Et pourtant ! Nous constatons qu'en ce qui concerne l'Eglise catholique, ce qui a changé c'est la Forme... Mais pas le Fond!- 3 accents du Catholicisme majoritaire :

·         Biblicisme,

·         Oecuménisme (Même au delà des chrétiens - Universalisme),

·         Piété. En particulier :

° Foi et Christ,

° Prière,

° Etude Biblique,

            ° Témoignage,

            ° Mysticisme,

            ° Culte Mariale,

               ° Fidélité Papale.

Dans notre prochaine partie, nous étudirons l'aspect doctrinal du catholicisme

Publié dans Histoire de l'Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article